Nature et Patrimoine a été créé en 1992 avec pour objet essentiel l’étude et la conservation du patrimoine, au sens général du terme, aussi bien le bâti que la nature façonnée par l’homme, d’où le nom choisi. 

Les objectifs de notre association sont : 

1) De participer à la protection des milieux naturels, notamment le Galeizon et ses affluents, les sources, entre autres au sein de Natura 2000

2) De participer à la protection du patrimoine de la commune de St Martin de Boubaux :

a) petit patrimoine bâti et paysager, constructions traditionnelles (par exemple : réseaux d’irrigation, murets, fontaines, faïsses, petits ponts, moulins…)

b) architecture de l’habitat traditionnel 

3) D’organiser des chantiers de restauration ou des actions culturelles seule ou en partenariat avec des collectivités ou des associations.

4) D’organiser des manifestations culturelles telles que concerts et conférences.

D’effectuer, d’une façon générale, toutes les missions nécessaires à l’objet de l’association. Elle se propose de contribuer à la sauvegarde des milieux naturels et du patrimoine de la commune en initiant et/ou en soutenant tout programme de conservation, notamment avec la Municipalité, le Conseil Départemental et la Région, le Syndicat des Hautes Vallées Cévenoles, Le Parc National des Cévennes, l’Office de tourisme des Cévennes au Mont Lozère et les Associations de St Martin de Boubaux. 

Les moyens envisagés : Informer par une publication (contribution d’adhérents et/ou collaborateurs extérieurs) : rechercher aides financières et partenariats, ouvrir des chantiers (bénévolat, emplois ponctuels…). »

Notre journal, la feuille de chou, qui parait au début de l’hiver et de l’été rend compte des activités en cours de l’association. Nous nous sommes investis dans la sauvegarde du patrimoine de La Cure en collaboration avec la municipalité et avec le concours de la Fondation du Patrimoine. 

Mémoire de nos actions passées

Quelques éléments de nos actions passées qui témoignent de notre investissement dans la nature et le patrimoine de la commune :

    • débroussaillage et entretien des anciens chemins communaux, du pont de pierres communal sous le Gournezou, des environs du Moulin de la Roque et du lieu dit « La Cure »
    • participation à création des circuits pédestres et des sentiers de découverte de la vallée 
    • participation à la protection du Galeizon et de ses sources : régularisation du captage, sauvegarde de la source du Valentin
    • actions diverses auprès des autorités compétentes afin de réduire le nombre des sangliers qui détruisent la flore et le petit patrimoine bâti
    • Engagement depuis 1993 pour faire de la Cure un lieu d’accueil avec but de mettre en valeur et préserver ce magnifique patrimoine : travaux ont été effectués grâce à des chantiers de jeunes et des bénévoles de l’association. 

L’année 2017 a été le 25eme anniversaire de notre association. Pour célébrer cet évènement, nous avons édité une édition spéciale de « La Feuille de Chou » réunissant tous les dossiers racontant l’histoire de notre commune par nos anciens.

Conseil d’Administration élu le 23 août 2019 : Serge Bruguière, Dominique Courtillot, Jean-Pierre Courtillot, Agnès Gandon, Patrick Gard, Nicole Gard, Jean-Paul Grégoire, Jean-Pierre Mabille, Anne Käthie Mires, Luc Nicolet, Paule Pétrequin. 

Présidente : Dominique Courtillot
Secrétaire : Patrick Gard 

Contact 

Pour en savoir plus sur notre association, n’hésitez pas à nous contacter :

natureetpatrimoine.sm@gmail.com

Adhésion individuelle : 10€ couple 15€

En vente libre :

Journal – La Feuille de Chou : 5€

Edition Spéciale: 20€

 

Projet de réhabilitation de la Cure de l’Abbé Pourcher. (Reportage France 3 du 25 Septembre 2019)

Nous avons besoin de votre soutien pour qu’aboutisse ce projet de réhabilitation de La Cure ! 

Pour assurer la faisabilité de ce beau projet et compléter les subventions acquises, il nous manque 20 000 euros. Ci-dessous, le descriptif du projet et un bon de souscription de la Fondation du Patrimoine. (déductible fiscalement)

Souscrivez pour la conservation du Patrimoine de Saint Martin de Boubaux !

Chaque don, quel que soit son montant, est précieux. Nous vous invitons, si vous ne l’avez déjà fait, à participer et à faire connaître cette campagne à vos proches. Vous trouverez ci-dessous un bulletin de souscription qu’il faudra compléter et joindre à votre chèque (à l’ordre de Fondation du Patrimoine Bâtiments de la Cure) pour  bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66 % de votre don. Vous pouvez déposer  l’ensemble en mairie de St Martin ou l’envoyer directement à la Fondation du Patrimoine, Délégation Occitanie- Méditerranée, 5 rue des Trésoriers de France 34000 Montpellier. Si vous connaissez autour de vous des commerces, entreprises ou banques dont les responsables seraient concernés par la conservation du patrimoine de Lozère, vous pouvez les solliciter, l’avantage fiscal pour les entreprises est de 60 %

Flyer projet La Cure 1

Télécharger les deux pages du document de présentation en pdf

Télécharger les deux pages du document de souscription en pdf

Lettre au Maire de St Martin envoyée le 12 septembre 2019

Monsieur le Maire,

Notre association Nature et Patrimoine s’est réunie en Assemblée Générale le vendredi 23 août. Au
cours de cette réunion, plusieurs membres, soutenus par l’ensemble des présents, se sont émus de
l’état des murets situés le long des routes et en particulier ceux des ponts qui se sont beaucoup
dégradés.

Ces murets de schiste surmontés de pierres verticales taillées en arrondi, caractérisent fortement la
route qui traverse toute la commune de Saint-Martin de Boubaux.
L’originalité et la beauté de ces constructions, notamment dans les courbes des multiples petits
ponts constituent un véritable patrimoine culturel original.

Conscients de la charge que représente l’entretien de ces murets régulièrement endommagés en
raison de l’étendue et de l’étroitesse du réseau routier de la commune, ils vous expriment néanmoins
leur souhait de voir ce petit patrimoine entretenu et remis en état lorsque le besoin s’en fait sentir.

Ils reviennent sur le vol des pierres du pont de La Fage, volées il y a plusieurs années, et non
remplacées à ce jour.

Vous remerciant par avance de la prise en compte de notre demande, nous vous prions d’agréer,
Monsieur le Maire, l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour le Bureau de Nature et Patrimoine,
la Présidente,

Dominique Courtillot

 

Le Secrétaire,
Patrick Gard 

______________________________________________

Au mois de décembre 2018, une convention a été signée entre la Mairie de Saint Martin et Nature et patrimoine qui fixe le partenariat pour la réhabilitation du site de »La Cure » :

« Le maitre d’ouvrage des travaux est la Mairie. L’association Nature et Patrimoine est mandatée pour accompagner toutes les démarches nécessaires à la finalisation du projet : rencontres avec les partenaires extérieurs, les financeurs, les éventuels mécènes. » (cf texte complet ci-joint)

Dimanche 22 septembre à 17h salle polyvalente de St Martin de Boubaux, théâtre « De l’ombre à la lumière » par la troupe « Les insoumises ».

Tournée en Cévennes en collaboration avec la communauté de CommuneAffiche du spectacle, la commune de Saint-Martin, Nature et Patrimoine; et avec la reconnaissance des Tournées Art et Vie de la Fédération Wallonie-Bruxelles

 « Hiver 1943. Un village quelque part en province de Luxembourg. 

Un théâtre. 

Dans la salle des fêtes, trois femmes sont réunies…

Qui sont-elles? 

Hiver 1973. Dans le même village quelque part en province de Luxembourg.

Dans la salle des fêtes, trois femmes sont réunies…

Qui sont-elles ?

Résistantes de l’ombre à la lumière.

Trop peu connues. Trop peu reconnues. 

Les Résistantes de chez nous en 40-45, sœurs des résistantes du monde entier, éclairent aujourd’hui notre chemin ainsi que celui de celles qui viendront après nous.

Pourquoi s’engager ? Pourquoi résister ? Pourquoi témoigner ? »

 

Journées du Patrimoine : Visite de l’église de la Cure

Sep 20 – Sep 21 2019

Visite sur rendez-vous

auprès de Mme FAGES (06 84 64 67 25)

ou M PERZ (06 03 80 67 79)

ou Camille DROIN (06 65 62 62 42)

______________________________________________

Duo de violoncelles Daniel BRETON et Jean de SPENGLER (concert)

Sep 19 2019 à 18 h

Daniel Breton et Jean de Spengler ont commencé ensemble le violoncelle avec André Lévy, grand artiste qui était le grand-père de Daniel. La vie les a ensuite séparés, Jean de Spengler poursuivant sa carrière comme violoncelle solo de l’Orchestre de l’Opéra National de Lorraine et membre fondateur de l’Ensemble Stanislas, tandis que Daniel Breton devenait agrégé de biologie tout en continuant à pratiquer son instrument au plus haut niveau. Ils se sont retrouvés il y a une quinzaine d’année, et ont décidé de constituer un duo avec lequel ils ont donné depuis de nombreux concerts en France et à l’étranger.

Ils présentent un programme extrêmement varié, associant charme et virtuosité pour le plus grand bonheur du public.

Au programme : sonate n°1 Giovanni Batista Bononcini (1670-1740), sonate de Wolfgang Amadeus Mozart, (écrite pour violons transcrite pour 2 violoncelles par J. Werner), duos opus 53 de Reinhold Glière (1874-1956), duo opus 53 n°3 de Jacques Offenbach.

Lieu : le Temple, place du village

______________________________________________

Promenade danse lecture écriture 

Sep 1 2019

Marche, danse, écriture

Tel est le programme de la journée du 1 er septembre proposé par l’association Nature et Patrimoine et l’association Sentiers de Lamelouze.

Il s’agit d’une promenade reliant l’Eglise de Lamelouze à la Cure de Saint-Martin de Boubaux. Les participants marcheront en groupe et en silence, accompagnés de danseurs avisés, en expérimentant tous leurs sens, leurs émotions. Cette expérience sensorielle pourra être relatée à l’arrivée dans un recueil d’expériences vécues. Cette promenade-découverte sera précédée d’un atelier de formation pour les danseurs invités les 30 et 31 août.

Rendez-vous à 9 h 00 à l’église de Lamelouze, accueil, petit déjeuner.

9 h 30 Promenade

11 h 30 Arrivée à la Cure pour lecture et écriture : scénographier le point de vue de la Cure, lire des livres de danse, écrire un « grand écritoire » face au paysage.

12 h 30 Repas partagé.

Vêtements souples et chaussures confortables nécessaires.

Nombre de places limité, réservation conseillée au 06 83 72 86 60 ou sur sentiers.bg30@gmail.com 

______________________________________________

Vendredi 23 août 2019 à 19h30 : Assemblée générale de l’association

______________________________________________

 

Exposition L’Abbé Pourcher, historien-imprimeur-éditeur et la Bête de Gévaudan

Avec la présentation du projet de création d’un lieu culturel autour de l’écriture sur le site de la Cure ; avec la participation de Sylvie Mercuriali artiste-peintre-calligraphe, de plusieurs collectionneurs bibliophiles et de celle du musée du Gévaudan à Mende qui a permis, 125 ans après, le retour à St-Martin d’une partie de la presse de l’Abbé Pourcher et du mécanisme de l’horloge qu’il avait voulu installer dans l’église.

Ouverture : les vendredis, samedis et dimanches de 17 h à 20 h et sur rendez-vous au 06 07 11 52 58.

Lieu : Le temple, sur la place du village.  

 

 

______________________________________________  

 La Bête des Cévennes et la Bête du Gévaudan, une lumineuse comparaison

Bien connue, l’affaire de la Bête du Gévaudan (1764-1767) continue à susciter les plus vives passions opposant ceux qui croient à la responsabilité du ou des loups à ceux qui la nient. De nos jours encore, cette affaire nourrit l’opposition entre les dénonciateurs du loup et ceux qui souhaitent favoriser sa réintroduction. En la comparant à un fait divers encore méconnu (la Bête des Cévennes, 1809-1817), l’historien Jean-Paul Chabrol  montre que les loups ont été des mangeurs d’hommes et de femmes et que la « Bête du Gévaudan » n’a rien d’exceptionnel. Par contre, ce qui fait l’incontestable originalité de cette affaire au temps de Louis XV, c’est sa médiatisation, à l’origine de ce que l’on appelle aujourd’hui le « fait-divers ». La naissance de la presse et celle de la littérature fantastique sont aussi au cœur de cette histoire. Dans l’imaginaire, la Bête du Gévaudan a pris de nombreuses formes effrayantes. Vous en découvrirez quelques-unes dans l’exposition de cet été. Nous y retrouverons l’abbé Pourcher, premier historien de la bête et de sa mémoire recueillant avec application les récits de la tradition orale.

Lieu : sur les marches du Temple, sur la place du village

 ______________________________________________

 Mardi 30 Avril 2019 à La Cure : « Journée citoyenne » rendez-vous à 10 h à la Cure.

L’idée de cette journée est de réunir des bénévoles, pour un chantier de nettoyage du terrain, particulièrement autour du petit bâtiment sous l’église : débroussaillage, ramassage des détritus, abattage des arbres morts. Les employés municipaux nous accompagnerons pour les travaux importants. L’apéritif est offert par Nature et Patrimoine, et le repas Tiré du sac.Merci de se munir d’outils : débrousailleuses, tronçonneuses, coupe-genêts, sécateurs, râteaux…

Ne pas oublier vos gants et votre bonne humeur.

Vendredi 26 avril 2019 « 500 millions d’années d’histoire » conférence de Florence Arnaud, géologue, 17h30 salle polyvalente Saint-Martin : histoire géologique des Cévennes : une histoire à travers le temps qui s’adresse à tout public et permet de comprendre la formation des roches des Cévennes et de ses paysages.  Libre participation aux frais. (Voir ou télécharger l’affichette)